Accueil du site > Documents > Le diacre et l’eucharistie (PGMR)

Le diacre et l’eucharistie (PGMR)

mardi 20 septembre 2011

Une document, extrait de la Présentation Générale du Missel Romain qui indique le rôle du diacre pendant l’eucharistie.

Présentation Générale du Missel Romain

Traduction provisoire de l’AELF (© AELF) de l’"Institutio generalis missalis romani" (20/04/2000)

La messe avec diacre

Ouverture de la célébration

Liturgie de la Parole

Liturgie eucharistique

Rite de conclusion

La messe avec diacre

[127] 171. Quand un diacre est présent à une célébration eucharistique, il exerce son ministère, revêtu des vêtements liturgiques :

a) Il assiste le prêtre et marche à son côté ;
b) à l´autel, il fait le service soit du calice, soit du livre ;
c) il proclame l’Evangile et peut, à la demande du prêtre célébrant, faire l’homélie (cf. n. 66) ;
d) il dirige le peuple fidèle par d’opportunes monitions et il dit les intentions de la prière universelle ;
e) il aide le prêtre célébrant à distribuer la communion, il purifie les vases sacrées et les range ;
f) au besoin, il accomplit les fonctions des autres ministres, si aucun d’eux n’est présent.

Ouverture de la célébration

[128] 172. Le diacre, portant un peu élevé l’Évangéliaire, marche devant le prêtre qui se rend à l´autel ; sinon, il s´avance à côté de lui.

[129] 173. Lorsqu´il est parvenu à l´autel, le diacre, s’il porte l’Evangéliaire, ne fait pas d’inclination mais il monte à l´autel et le vénère d´un baiser en même temps que le prêtre, après y avoir déposé l’Evangéliaire.

S’il ne porte pas l’Evangéliaire, il fait avec le prêtre une inclination profonde à l’autel de la manière habituelle et, avec lui, il vénère l’autel d’un baiser.

Puis, si l´on emploie l´encens, il assiste le prêtre pour imposer l´encens et pour encenser la croix et l´autel.

[130] 174. L´autel une fois encensé, il gagne le siège avec le prêtre, il y demeure à côté de lui, et lui rend les services nécessaires.

Liturgie de la Parole

[131] 175. Pendant qu´on chante l´Alléluia ou le second chant, si l´on emploie l´encens, le diacre sert le prêtre qui met l´encens ; puis, profondément incliné devant le prêtre, il demande la bénédiction, en disant à mi-voix : Père, bénissez-moi. Le prêtre le bénit en disant : Que le Seigneur soit dans ton coeur, etc. Le diacre se signe de la croix et répond : Amen. Ensuite, après une inclination profonde à l’autel, il prend l’Evangéliaire qui, comme cela est souhaitable, a été déposé sur l’autel et il se rend à l´ambon en portant le livre un peu élevé, précédé par le thuriféraire avec l’encensoir fumant et les ministres avec les cierges allumés. Là, il salue le peuple en disant les mains jointes : Le Seigneur soit avec vous. Puis quand il dit : Evangile de Jésus Christ, il signe du pouce le livre, puis lui-même au front, à la bouche et à la poitrine, il encense le livre et proclame l´Évangile. Celui-ci terminé, il dit : Acclamons la Parole de Dieu, et tous acclament : Louange à toi, Seigneur Jésus. Il vénère le livre par un baiser en disant à voix basse : Que cet Évangile efface nos péchés, et revient auprès du prêtre.

Quand le diacre assiste l’évêque, il lui porte le livre à baiser ou il baise lui-même le livre, en disant à voix basse : Que cet Evangile efface nos péchés. Dans les célébrations solennelles, s’il le juge bon, l’Evêque bénit le peuple avec l’Evangéliaire.

Ensuite, le diacre peut porter l’Evangéliaire à la crédence ou en un autre endroit digne et convenable.

176. Si un autre lecteur capable fait défaut, le diacre fera aussi les autres lectures.

[132] 177. Après l´introduction du prêtre, le diacre lui-même dit les intentions de la prière universelle, habituellement de l´ambon.

Liturgie eucharistique

[133] 178. Après la prière universelle, tandis que le prêtre reste à son siège, le diacre prépare l´autel, aidé par l’acolyte ; cependant, c´est lui qui prend soin des vases sacrés. Il assiste aussi le prêtre pour la réception des dons du peuple. Puis il remet au prêtre la patène avec le pain à consacrer ; il verse le vin et un peu d´eau dans le calice, en disant à voix basse : Comme cette eau ; et il le présente ensuite au prêtre. Il peut faire cette préparation du calice à la crédence. Si l´on emploie l´encens, il sert le prêtre pour encenser les dons, la croix et l´autel. Et ensuite lui-même, ou un acolyte, encense le prêtre et le peuple.

[134] 179. Pendant la prière eucharistique, le diacre se tient auprès du prêtre, mais un peu en arrière, pour le servir, quand il le faut, au calice ou au missel.

Depuis l’épiclèse jusqu’à l’élévation du calice, le diacre ordinairement demeure à genoux. S’il y a plusieurs diacres, l’un d’eux peut mettre de l’encens dans l’encensoir et encenser à l’élévation de l’hostie et du calice.

[135] 180. A la doxologie finale de la prière eucharistique, le diacre, se tenant à côté du prêtre, tient le calice élevé, tandis que le prêtre élève la patène avec l´hostie, jusqu´à ce que le peuple ait acclamé Amen.

[136] 181. Après que le prêtre a dit l´oraison pour la paix et : Que la paix du Seigneur soit toujours avec vous, et que le peuple a répondu : Et avec votre esprit, c´est le diacre qui, si cela convient, invite à la paix en disant, les mains jointes et tourné vers le peuple : Frères, donnez-vous la paix. Lui-même reçoit du prêtre la paix, et il peut la présenter aux ministres les plus proches de lui.

[137] 182. Lorsque le prêtre a communié, le diacre reçoit la communion sous les deux espèces de la main du prêtre puis il aide le prêtre à donner la communion au peuple. Si l´on donne la communion sous les deux espèces, c´est lui qui présente le calice aux communiants et, quand il a terminé, il consomme aussitôt à l’autel avec respect tout ce qui reste du Sang du Christ, en se faisant aider, le cas échéant, par les autres diacres et prêtres.

[138] 183. Lorsque est achevée la communion, le diacre revient à l´autel avec le prêtre, recueille les fragments s´il y en a, puis porte le calice et les autres vases sacrés à la crédence ; là, il les purifie et, habituellement, les range, tandis que le prêtre retourne au siège. Mais il est permis de laisser à la crédence, sur un corporal, les vases à purifier, convenablement recouverts, et de les purifier aussitôt après la messe, une fois le peuple renvoyé.

Rite de conclusion

[139] 184. Une fois dite la prière après la communion, le diacre fait de brèves annonces au peuple, au cas où ce serait utile, à moins que le prêtre ne veuille les faire lui-même.

[140] 185. Si l’on emploie la formule de bénédiction solennelle ou la prière sur le peuple, le diacre dit : Inclinez-vous pour la bénédiction. Lorsque le prêtre a donné la bénédiction, le diacre renvoie le peuple en disant, les mains jointes et tourné vers le peuple : Allez, dans la paix du Christ.

[141] 186. Ensuite, avec le prêtre, il baise l´autel et, après avoir fait une inclination profonde, s´en retourne de la manière dont il était venu en procession.